Comprendre vos factures d'électricité !

Tous les mois, vous payez un contrat d’énergie pour votre fourniture d’électricité. Mais savez-vous comment sont fixés les prix d’électricité et ce qu’ils contiennent vraiment ?

Nous souhaitons vous éclairer sur la question !!

Depuis l'ouverture à la concurrence en 2007 du marché de l'électricité, le prix de référence du kWh d'électricité (qui détermine le Tarif Réglementé de vente), est réévalué en général tous les ans, au mois d'août. Les prix du kWh sont arrêtés par les ministres chargés de l’énergie et de l’économie. Pour déterminer ce prix, ils consultent la CRE (Commission de la Régulation de l'Energie). Cette Commission a pour principale mission de garantir un accès équitable et transparent au réseau de transport et de distribution. Elle examine notamment les besoins d'EDF en matière de maintenance des réseaux et préconise aux ministères un prix du kWh.

De quoi est composé le prix de votre électricité ?

Si l'on étudie la composition du prix de l'électricité, on obtient trois parts : la fourniture, l'acheminement et les taxes. Ces trois parts correspondent en quelque sorte au chemin que va parcourir l'électricité, de sa production à sa distribution au consommateur.

1. La fourniture d'électricité correspond principalement au coût de production de l'énergie. Chez Urban Solar Energy, l’électricité provient entièrement de productions renouvelables, hydroélectrique et solaire. Nous souhaitons bannir de notre environnement « l’AREHN » et tous ces fournisseurs d’électricité qui vendent de l’énergie verte alors qu’il achète de l’énergie nucléaire.

2. L'acheminement : Il représente les coûts liés à la distribution et aux transports de votre électricité. Le montant est le même pour tous les fournisseurs d’électricité et financé par le Tarif d'utilisation des réseaux publics de l'électricité (TURPE), qui est fixé par les pouvoirs publics.

3. Les taxes sur l'électricité représentent une part importante de votre facture. Elles servent principalement à développer les énergies renouvelables, les chèques énergie ou encore les instances régulatrices du marché. Elles sont au nombre de quatre : (source la CRE)

• La contribution tarifaire d’acheminement (CTA). Elle finance les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des personnels des secteurs régulés relevant du régime des IEG, industries électriques et gazières. Son montant est égal à 27,04 % de la partie fixe du tarif d’acheminement appliqué par les gestionnaires des réseaux de distribution d’électricité ;

• La contribution au service public de l’électricité (CSPE). Fixée à 22,5 €/mWh depuis le 1er janvier 2016, elle est supportée par tous les consommateurs d’électricité (avec un montant toutefois plafonné pour les grands consommateurs d’électricité). Elle finance les charges liées aux missions de service public de l’électricité ;

• Les taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE). Définies par chaque commune et département, elles sont payées par tous les consommateurs d’électricité dont la puissance maximale souscrite est inférieure ou égale à 250 kVa. Elles recouvrent :

    • La taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCCFE) ;
    • La taxe départementale sur la consommation finale d’électricité (TDCFE) ;

• La TVA, qui s’applique à hauteur de :

    • 5,5 % sur l’abonnement et la CTA et 20 % sur la part proportionnelle (y compris la CSPE et la TCFE), pour une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVa ;
    • 20 % sur l’ensemble de la facture, pour une puissance souscrite supérieure à 36 kVa.

Comment le prix de l'électricité est-il fixé ?

Une facture d'électricité se divise entre une part fixe et une part variable :

• L'abonnement mensuel qui dépend essentiellement de la puissance de votre compteur souscrit par vous-mêmes.
• Le prix du kWh qui correspond au prix de vos consommations, comptabilisées par votre compteur électrique. C'est essentiellement sur cela que les fournisseurs d'électricité se font concurrence. Mais ne mélangeons pas les torchons et les serviettes !! L’énergie verte ne peut pas être comparée à L’AREHN et l’énergie fossile.

Pour conclure, les coûts d'acheminement et les taxes sont les mêmes pour tous ; la différence tarifaire peut seulement se faire sur la partie fourniture (production/approvisionnement et frais de services).

Mais la chose principale à retenir, c’est que chez Urban Solar Energy, vous financer de l’électricité vraiment verte et participez à la transition énergétique !!